Savoir reconnaître les signaux – 3e Chronique d’Amélie Gabo

Capture d’écran 2014-07-03 à 08.14.59Par l’entremise de cette chronique, se voulant un petit guide vers une alimentation saine, j’aimerais terminer cette trilogie en vous rappelant ce qui est le plus simple mais si souvent mal perçu par bien des gens.

En fait, j’aimerais porter votre attention sur l’importance d’être à l’écoute des signaux de faim, de soif et de satiété que notre corps nous dicte au quotidien.

D’abord, la faim, qui regroupe un ensemble de symptômes physiques tels que gargouillements, estomac vide, perte d’énergie, diminution de la concentration, indique tout simplement que le taux de sucre dans nos cellules est à son plus bas. À ce stade, le corps ne souhaite que faire le plein d’énergie. C’est à ce moment qu’il faut lui donner des aliments frais, sains, variés et entiers!

Afin de satisfaire ce besoin vital, il faut se rappeler qu’un repas pris dans un temps minimum de 20 minutes vous guidera vers les signaux de satiété. Un repas consommé trop rapidement a tendance à brouiller ces pistes qui permettent de garder un équilibre entre ce que nous mangeons et les réels besoins de notre organisme.

Et la soif?
Comme plusieurs l’ont probablement appris, les signes de soif révèlent déjà un état de déshydratation. Selon Hélène Baribeau, nutritionniste, les consommations d’eau devraient être prises ainsi : À quelqu’un qui ne fait pas d’exercice, hommes et femmes, il est suggéré de boire de 1,5 à 2 litres par jour. Les gens qui ne mangent pas beaucoup de fruits et légumes devraient en consommer 2 litres. Quant aux gens qui font de l’entraînement intensif qui provoque la sudation, il serait indiqué de prendre un litre supplémentaire pour une heure d’exercice. »

Autrement dit, sans une bonne écoute des signaux envoyés par notre organisme, on ne peut atteindre cet équilibre que nous cherchons via l’alimentation. Les excès et prises de poids pourraient être largement diminués si chacun prenait soin d’écouter ces signaux. Dans cette quête vers un mieux-être, je persiste à croire qu’un équilibre entre l’exercice, un sommeil réparateur, des moments de silence et bien sûr une alimentation saine, est la clé du succès.

Je vous souhaite que ces pistes vous guident vers une plus grande santé au quotidien et il me fera plaisir de vous rencontrer samedi le 12 juillet, au Marché de la Station où je vous inviterai à tester vos connaissances de la nutrition tout en vous amusant!

Amélie Gaboriault, Technicienne en diététique
ameliegabo@hotmail.com