Une auteure de livres pour enfants au Marché!!

oui-allo

Valérie Fontaine, auteure de livres pour enfants et co-fondatrice des Éditions Fonfon viendrafontaine_valerie_w
animer une Heure du conte à partir de son livre «Oui Allô!», samedi, 10h30, sous le chapiteau.
Les enfants auront l’occasion de rencontrer des personnages classiques devenus farfelus par le billet d’un… téléphone!!

Nous avons posé à Valérie 7 questions sur elle et les Marchés. Voici ses réponses…

1. Valérie, y’a-t’il un Marché près de chez toi? Oui, celui de Saint-Jean-sur-Richelieu.

2. Aimes-tu y faire tes achats locaux? J’attends toujours avec impatience l’ouverture du marché au printemps. J’essaie d’aller y faire un tour à toutes les semaines. J’aime discuter avec les producteurs, goûter aux produits. J’adore l’ambiance chaleureuse et festive des marchés.

3. Dans toute la variété de légumes de saison, lequel préfères-tu? Et ton fruit? Les carottes fraîches me rappellent le potager de mon enfance, dans lequel je pouvais « piger » à volonté. Elles sont tellement sucrées! Côté fruit, la framboise québécoise est, à mon avis, le meilleur fruit au monde. Je n’ai aucun contrôle devant un bol de framboises, je le dévore et je m’en sers encore!

4. En revenant du marché, quel plat as-tu envie de cuisiner pour ta famille?  Au retour, j’aime bien mettre sur la table nos trouvailles et faire un repas « libre-service ». Offrir aux enfants la possibilité de goûter un nouveau fromage ou une carotte mauve me permet d’ouvrir leurs horizons alimentaires en plus de les sensibiliser à l’importance des produits de chez-nous.

5. Quel est ton «incontournable» dans un marché, ton produit chouchou? C’est l’aliment que je découvre en parlant avec son producteur. Le marché est l’endroit parfait pour essayer de nouveaux aliments, de nouvelles recettes. Les producteurs donnent de bons trucs et les résultats sont souvent succulents!

6. Si tu n’étais pas auteur de livres jeunesse, serais-tu fermière ou maraîchère?? Je lève mon chapeau aux producteurs car exercer ce métier est un réel don de soi. Je ne crois pas que j’aurais les nerfs assez solides pour dépendre du temps et travailler aussi fort. Par contre, j’ai un potager que j’agrandis à chaque année. C’est du bonheur pur pour moi! Je rêve de vivre à la campagne et d’avoir des poules et des lapins!

7. Et si tu écrivais une histoire de Marché, quel en serait le titre? Et la première phrase? Bonne question… C’est une excellente idée d’inventer une histoire qui se déroule dans un marché… Je vais y penser… Si elle est publiée, je viendrai vous la présenter!

Merci Valérie!
À samedi!!!